Humour : articles humoristiques    Nous soutenir   Nous contacter   Questions fréquentes

MERCI POUR VOTRE MOBILISATION

Mesdames, Messieurs,

Comme vous l’avez déjà lu dans les médias, la nouvelle loi sur l’énergie du canton de Fribourg a été refusée le 25 novembre. Cette victoire est celle du citoyen.

Seul, il a rappelé à l’Etat et aux cercles d’influences du canton, que le véritable souverain est le peuple. Les questions énergétiques sont trop importantes pour être décidées en petits comités par des politiciens, associations ou lobbies commerciaux, en oubliant la réalité du terrain.

Nous sommes heureux d’avoir atteint notre objectif et nous vous remercions vivement pour votre soutien. Sans votre participation, votre zèle, et votre force de persuasion, nous n’aurions jamais pu gagner. Nous relevons que le nombre de votants ayant refusés la loi dépasse très largement le nombre de ménages disposant de chauffage électrique. Notre combat a donc été soutenu par une majorité réelle de la population :

Lire la suite

ImprimerE-mail

Solution présentée par le Service de l'Energie : Remplacer le chauffage électrique par le chauffage au gaz ! 424'000 CHF seulement

L'article du 15 novembre du journal "La Liberté" décrit la solution proposée par le Service de l'Energie : Ils proposent de remplacer le chauffage électrique existant et en bon état, par un chauffage à GAZ ! Les propriétaires et locataires de l'immeuble concerné auront le privilège d'avoir une "distribution de chaleur visible" (voir ci-contre). De plus, ils seront heureux d'apprendre que ces travaux inutiles ne coûteront "que" 424'000 CHF.

Notre position est la suivante :

  • Remplacer un chauffage électrique par un chauffage à gaz n'aboutit à aucune économie énergétique. Le besoin en chauffage ne change pas.
  • Avec un budget aussi conséquent, il serait préférable d'améliorer l'isolation de tout l'immeuble et d'installer des panneaux solaires produisant de l'électricité. Le résultat serait une réelle réduction de consommation ainsi qu'une production d'électricité.
  • Les mesures proposées par le Service de l'Energie du canton va même à l'encontre des objectifs fédéraux de réduction de CO2.

=> Un NON le 25 novembre s'impose absolument !

Lire la suite

ImprimerE-mail

Une transition énergétique en vue

Cet article du journal "La Liberté" du 20 novembre 2012 décrit la stratégie énergétique fédérale 2050. Le comité référendaire approuve totalement les conclusions de nos autorités fédérales : Rien ne sert de se battre pour ou contre un certain type de chauffage, si l’immeuble est mal isolé.

Nous l'avons toujours relevé au cour de cette campagne.

 

CHAUFFAGE • Le chauffage électrique est au cœur des débats à Fribourg. Mais la solution réside surtout dans la mixité des ressources énergétiques et une bonne isolation de l’enveloppe.

Lire la suite

ImprimerE-mail

Ambiance électrique dans les ménages

Cet article du journal "La Matin" du 17.11.2012 présente deux situations comparables. L'une des personnes est contente de son chauffage électrique et souhaite le garder, tout en appliquant des mesure d'économie intelligentes. L'autre personne interviewée a installé une pompe à chaleur. Ce dernier en est aussi très content.

La lecture de ces deux témoignages aboutit à cette conclusion : Laissez aux citoyens le droit de choisir les mesures d'économies d'électricité qu'ils désirent. Le seul critère pertinent est que ces mesures soient efficaces et applicables ! L'Etat ne doit pas devenir l'agence marketing de certains lobbies !

Lire la suite

ImprimerE-mail

Selon une enquête menée en 2009, l’ampleur de l’investissement pour changer de chauffage rebute les propriétaires

Et sur le plan fédéral? L’accident de Fukushima a-t-il conduit le Conseil fédéral et le parlement à décréter eux-mêmes l’interdiction des chauffages électriques? La réponse est non, mais la tentation fut grande.

Dans un premier temps, le Conseil national a en effet approuvé une motion du groupe du Parti bourgeois-démocratique (PBD) qui exigeait l’interdiction de ce mode de chauffage d’ici à 2025. Mais le Conseil des Etats, à une petite voix d’écart, n’a pas suivi. Pourquoi? A cause de l’article 89 alinéa 4 de la Constitution fédérale, qui dit que «les mesures concernant la consommation d’énergie dans les bâtiments sont du ressort des cantons». C’est pour cette même raison qu’aucune mesure d’interdiction des chauffages électriques ne figure dans la Stratégie énergétique 2050 actuellement en consultation.

Lire la suite

ImprimerE-mail

A Fribourg, test suisse pour les radiateurs

FRIBOURG - Un référendum contre la loi sur l’énergie inquiète le gouvernement. L’interdiction du chauffage électrique se généralise.

Journal "Le Temps", 13.11.2012, Mathieu Signorell

Les esprits s’échauffent à Fribourg autour des radiateurs électriques. Faut-il les supprimer d’ici à 2025? La population le dira le 25 novembre. Un comité de propriétaires a déposé il y a quelques mois un référendum signé par 12 000 personnes contre la loi sur l’énergie. Elle prévoit la suppression des radiateurs actuels dans 13 ans. Les référendaires dénoncent des coûts inconsidérés pour la population, et un non-sens écologique.

Lire la suite

ImprimerE-mail

Un même objectif, deux voies différentes

LOI SUR L’ÉNERGIE • La suppression des chauffages électriques fait débat. «La Liberté» a mis face à face ledirecteur de l’Economie Beat Vonlanthen et le président du comité référendaire Jean-Daniel Savoy.

Le peuple fribourgeois est invité le 25 novembre à se prononcer sur la révision de la loi sur l’énergie, qui prévoit notamment la suppression des chauffages électriques d’ici 2025. Opposé à cette mesure, un groupe de propriétaires de tels chauffages a lancé le référendum. «La Liberté» a convié Jean-Daniel Savoy, président du comité référendaire, et Beat Vonlanthen, directeur de l’Economie, à confronter leurs points de vue sur les arguments qui font débat.

Lire la suite

ImprimerE-mail

«Supprimer les chauffages électriques équivaut à plusieurs ponts de la Poya»

LOI SUR L’ÉNERGIE • Le comité référendaire a présenté hier ses arguments contrela nouvelle loi. Pour lui, la suppression des chauffages électriques est «discriminatoire».

Ses opposants en conviennent: la loi révisée sur l’énergie «est équilibrée et va dans la bonne direction». Le seul point qui les contrarient, c’est la suppression des chauffages électriques à l’horizon 2025. Une mesure «d’une sévérité extrême» et «discriminatoire» pour les propriétaires des 11000 unités d’habitation chauffées à l’électricité partout dans le canton, estime leur représentant Jean-Daniel Savoy. Hier à Fribourg, le président du comité référendaire entouré d’une dizaine d’autres propriétaires concernés, a présenté à la presse les arguments des opposants à la loi, sur laquelle les citoyens fribourgeois se prononceront le 25 novembre.

Lire la suite

ImprimerE-mail

Photovolaïque dix fois moins cher

Le Conseil d'Etat, dans sa nouvelle loi, ne tient pas compte des (r)évolutions qui se préparent en matière de production d'électricité. Par exemple, cet article décrit une découverte de l'EPFL qui permettrait de réduire par 10 le prix d'une installation photovoltaïque.

Lire la suite

ImprimerE-mail

Newsletter



Recevoir du HTML ?

Joomla Extensions powered by Joobi