Humour : articles humoristiques    Nous soutenir   Nous contacter   Questions fréquentes

D'autres mesures sont plus efficaces

Il existe des mesures moins onéreuses et plus écologiques permettant de réduire la consommation d'un chauffage électrique. Les usagers du chauffage électrique sont disposés à prendre des mesures afin d'économiser de l'énergie, cependant, ils refusent que le législateur leur impose une solution économiquement déraisonnable et souvent anti-écologique.

La simple installation d'un poêle à bois (8'000 à 12'000 CHF), combiné à un remplacement des vieilles fenêtres (16'000 CHF) permet d'économiser autant d'énergie qu'en installant une pompe à chaleur (75'000 à 100'000 CHF)!

Le remplacement d'un chauffage électrique par une pompe à chaleur, plus efficiente, n'est souvent pas possible en ville ou dans les zones denses d'habitation. Par exemple, il est impossible d'installer une sonde géothermique en ville. En campagne, l'installation d'aérateurs bruyants provoque souvent les oppositions du voisinage.

Par conséquent, le propriétaire concerné sera obligé de se tourner vers des vecteurs énergétiques fossiles, comme le gaz ou le mazout. Est-ce vraiment une bonne stratégie ? Quid des réserves limitées de gaz et de pétrole ?

Il serait beaucoup plus simple que le législateur fixe uniquement un objectif quantitatif de réduction de la consommation énergétique en laissant aux propriétaires le libre choix de la méthode.

Vous trouverez ici les différentes méthodes qui peuvent être envisagées, avec une estimation de la réduction de la consommation.

 

 

 

 

ImprimerE-mail

Newsletter



Recevoir du HTML ?

Joomla Extensions powered by Joobi