Humour : articles humoristiques    Nous soutenir   Nous contacter   Questions fréquentes

Une campagne pour rien

Selon le Parti vert libéral, les dérogations prévues par la loi permettent de sauvegarder des chauffages électriques dans les bâtiments.

La position du comité référendaire est qu'il est indispensable de rejeter cette loi car :

  • Ces dérogations de dernière minute prouvent que l'article 15 n'est pas acceptable. La loi doit être par conséquent refusée. Une nouvelle version corrigée de la loi peut être présentée au Grand Conseil rapidement.
  • Ces dérogations ne sont actuellement ni dans la loi, ni dans aucun texte législatif. En l'état, il s'agit de promesses.
  • Ces dérogations sont arbitraires et leur interprétation est peu claire. Que signifie réellement "coût disproportionné" ? Quelle méthode de calcul est utilisée pour déterminer si l'investissement est amortissable ?

Voici l'article paru dans le journal "La Liberté" du 10 octobre 2012 :

ImprimerE-mail

Newsletter



Recevoir du HTML ?

Joomla Extensions powered by Joobi